Rebond inattendu de la construction aux États-Unis

Washington — Les mises en chantier de logements et les permis de construire délivrés aux États-Unis ont rebondi de manière inattendue en février, après sept mois de baisse, selon les données publiées hier par le département du Commerce à Washington.

Le nombre de mises en chantier est remonté à 583 000 en rythme annuel, soit 22,2 % de plus qu'en janvier. Les analystes attendaient une nouvelle baisse de cet indicateur, avec 450 000 mises en chantier.

Le ministère a revu en hausse son estimation du mois précédent, à 477 000 (au lieu de 466 000), ce qui reste néanmoins le plus bas niveau touché par cette statistique depuis le début de sa publication en 1959.

Le nombre de permis de construire délivrés a atteint 547 000 en rythme annuel, soit 3 % de plus que le mois précédent, ce qui va là aussi à l'encontre des prévisions des analystes. Ceux-ci tablaient sur un nouveau recul, avec 500 000 permis, après les 531 000 de janvier, plus bas niveau touché par l'indicateur depuis sa première publication en 1960.

Le nombre de permis de construire donne une idée de la tendance à venir du marché de la construction, en décrépitude depuis deux ans.

Chiffre clef pour les marchés, le nombre de permis de construire de maisons individuelles a rebondi de 11 % en février (373 000 autorisations en rythme annuel).

Ces nouvelles, qui demanderont à être confirmées dans les mois à venir, sont encourageantes pour l'économie des États-Unis, où la reprise des marchés de l'immobilier et de la construction passe pour être une des clés de la reprise.

À voir en vidéo