Modeste croissance de l'emploi au Québec en 2008

Le marché du travail québécois a enregistré une modeste croissance de l'emploi en 2008.Présentée comme étant la plus faible hausse relative au Canada, cette performance a toutefois maintenu le taux de chômage à son plus bas niveau historique. Le bilan 2008 de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) comptabilise des gains d'emplois dans le secteur de la construction, mais des pertes considérables dans celui du commerce et un sommet pour les taux d'activité et d'emploi des travailleurs âgés de 55 ans et plus.

Au Québec en 2008 il s'est créé 30 000 emplois, soit une hausse de 0,8 %, un rythme de croissance trois fois inférieur à celui de 2007 (+ 2,3 %). «Il faut remonter jusqu'en 1996 (- 0,2 %) pour retrouver une année moins performante au chapitre de la création d'emplois», a écrit l'ISQ. L'emploi a tout de même établi un nouveau sommet en 2008, avec une moyenne de 3 881 700. Le taux de chômage s'est maintenu à son plus bas niveau, soit 7,2 %, un creux historique qu'il a atteint en 2007.

L'industrie des services et celle des biens ont contribué de façon presque égale à la création d'emplois en 2008. Pour l'industrie des services, il s'agit toutefois de la plus faible croissance depuis la période 1991-93, période pendant laquelle le Québec vivait un ralentissement économique. La situation inverse est notée dans l'industrie des biens, l'année 2008 affichant une meilleure performance que les années précédentes.

«Le secteur de la construction a été le moteur du marché du travail québécois, en affichant la plus forte création d'emplois; on y compte en effet 20 300 emplois de plus en 2008, soit une hausse de 10,4 %, la plus forte observée depuis le début de la série chronologique (1976).» Cette performance a été plombée par la perte de 21 400 emplois. «Ce secteur diminue sa représentativité dans l'emploi total, mais demeure le principal employeur au Québec, position qu'il occupe depuis 2005», a souligné l'ISQ, qui relève également que les pertes d'emplois dans le secteur de la fabrication ont marqué une pause en 2008, permettant à ce secteur d'afficher une relative stabilité.

Finalement, depuis 2006, les taux d'activité et d'emploi des 55 ans et plus s'élèvent à des niveaux qui avaient été observés la dernière fois entre 1976 et 1980. En 2008, dans ce groupe d'âge, 27,8 % occupent un emploi.

À voir en vidéo