En bref - Des banques refusent de l'aide

Toronto — Les grandes banques canadiennes signalent qu'elles n'ont pas grand besoin de l'aide financière gouvernementale qui leur a été offerte à l'automne, ce qui est un signe qu'elles se tirent peu à peu de la crise financière dans laquelle elles ont été plongées.

Un représentant de l'une des cinq grandes institutions a révélé au Globe and Mail qu'elles ont présentement assez de liquidités pour pouvoir accorder des prêts sans le plan d'aide de 125 milliards rendu disponible en octobre dernier par le ministre des Finances, Jim Flaherty. Les banques centrales ont fourni de fortes sommes aux institutions financières au cours des derniers mois. De plus, au Canada, les consommateurs ont évité les marchés boursiers au profit des produits financiers bancaires, ce qui a permis aux institutions d'avoir plus d'argent à leur disposition.

À voir en vidéo