Victoire partielle pour le MEDAC

La Banque Nationale a indiqué hier qu'elle soumettra au vote consultatif de ses actionnaires la politique de rémunération de ses hauts dirigeants dès 2010. L'institution répond ainsi favorablement, mais partiellement, à une proposition soumise par le Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MEDAC).

«La Banque tient ainsi compte des développements relatifs à cette affaire survenus au cours des dernières semaines et donne suite au voeu exprimé jusqu'à présent par un bon nombre de ses actionnaires.» La Nationale prend cependant soin de souligner que le vote sur la politique de rémunération ne sera pas contraignant, comme le voulait la proposition soumise en ce sens par un actionnaire, le MEDAC, en vue de l'assemblée annuelle d'aujourd'hui.

«La Banque Nationale est ainsi la première grande banque au Canada à accepter de soumettre à un vote consultatif de ses actionnaires la politique de rémunération de ses hauts dirigeants», a-t-elle ajouté.

Les banques Royale et CIBC aussi annoncé qu'elles permettraient désormais à leurs actionnaires de se prononcer sur la rémunération de leurs dirigeants, après que des propositions sur le sujet aient été adoptées à leurs assemblées annuelles hier.

À voir en vidéo