La TD enregistre des profits de 712 millions

Toronto — Le Groupe Financier Banque TD affirme que son bénéfice net a chuté à 712 millions au cours de son premier trimestre de 2009, alors que ses principales opérations ont toutes obtenu de solides résultats, incluant ses services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis.

Le bénéfice net enregistré lors de la période de novembre à janvier, équivalant à 82 ¢ par action, est inférieur à celui de 970 millions, ou 1,33 $ par action, réalisé un an auparavant, mais il demeure relativement solide compte tenu de la dévastation générale du secteur financier américain.

Le président et chef de la direction, Ed Clark, a estimé hier que la performance de la banque prouvait «l'extraordinaire résilience du modèle bancaire de TD».

Les services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis ont généré un bénéfice net de 240 millions, comparativement à 127 millions, une hausse principalement attribuable à l'acquisition de Commerce, une banque du New Jersey. Néanmoins, «les prêts et les dépôts ont connu une solide croissance, modérée par des pertes sur prêts plus élevées, en raison de la détérioration des conditions de crédit, et par la pression à la baisse continue sur les marges», a indiqué le groupe au sujet de ses opérations américaines.

TD Canada Trust a engrangé des bénéfices de 584 millions, en baisse de deux pour cent en regard des bénéfices du premier trimestre de l'exercice 2008, en raison de «la compression des marges et l'augmentation des pertes sur prêts, reflétant la dégradation des perspectives économiques».

Le bénéfice net du secteur de la gestion de patrimoine, y compris la quote-part du groupe dans TD Ameritrade, a chuté de 30 %, à 152 millions, «touché par la crise des marchés financiers». Toutefois, celui du secteur des services bancaires de gros a effectué un bond de 60 %, à 265 millions, ce rendement s'expliquant par «la solidité des activités de négociation de taux d'intérêt et de monnaies étrangères ainsi que par les apports appréciables des opérations sur actions et des services bancaires de placement».

Les revenus totaux pour la période terminée le 31 janvier ont été de 4,15 milliards, en hausse par rapport à ceux de 3,6 milliards réalisés un an plus tôt.

La provision pour pertes sur créances a été établie à 537 millions, contre 255 millions.

«Les solides résultats de notre premier trimestre prouvent que nous sommes bien positionnés pour surmonter les pressions liées à une économie chancelante grâce à notre stratégie», a affirmé M. Clark.

Le cours des actions du Groupe Financier Banque TD a pris hier 60 ¢ à 35,85 $ à la Bourse de Toronto.

À voir en vidéo