Les consommateurs reprennent confiance

De décembre à février, l’indice global de confiance des consommateurs dans l’économie a atteint son niveau le plus élevé depuis août dernier.
Photo: Agence Reuters De décembre à février, l’indice global de confiance des consommateurs dans l’économie a atteint son niveau le plus élevé depuis août dernier.

Ottawa — La confiance que montrent les Canadiens en leur économie s'améliore à court et à moyen terme depuis le creux de décembre, selon un nouveau sondage Harris/Décima.

De décembre à février, l'indice global de confiance des consommateurs dans l'économie a atteint 67, son niveau le plus élevé depuis août dernier. Pour sa part, l'indice américain n'a augmenté que légèrement et atteint maintenant 61,2.

Le sondage précise que c'est à la question sur leur situation personnelle dans un an que le regain d'optimisme des Canadiens est le plus marqué. À l'heure actuelle, deux fois plus de personnes croient que leur situation personnelle sera meilleure dans un an et non pire, soit dans des proportions de 27 et de 13 %. Il s'agit d'une amélioration par rapport à décembre alors que 20 % des répondants croyaient que leur situation personnelle serait meilleure et 18 % qu'elle serait pire.

Les Canadiens sont également plus disposés à effectuer des achats importants. En décembre, 35 % des répondants croyaient que c'était un bon moment pour ce faire alors que 50 % croyaient que c'était un mauvais moment. Aujourd'hui, les opinions sont partagées presque à égalité, à 41 et 43 %.

Le pessimisme concernant les perspectives économiques pour la prochaine année a un peu diminué. D'autre part, le nombre de Canadiens qui déclarent que leur situation financière personnelle est pire cette année que l'année dernière est demeuré relativement stable, à 27 %.

L'analyste Jeff Walker, de Harris/Décima, conclut que certains Canadiens semblent voir la lumière au bout du tunnel économique, car les répondants croient que les perspectives d'un an et de cinq ans sont meilleures ce trimestre. Or, le regain de confiance des consommateurs est un préalable important à toute reprise économique.

Les données de ce sondage ont été recueillies du 5 au 15 février auprès de 2000 répondants. La marge d'erreur est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

À voir en vidéo