Hausse des délits par carte de crédit

Les grandes sociétés émettrices de cartes de crédit ont constaté un bond de 5 à 10 % des délits.
Photo: Jacques Nadeau Les grandes sociétés émettrices de cartes de crédit ont constaté un bond de 5 à 10 % des délits.

Toronto — Les sociétés émettrices de cartes de crédit ont constaté une hausse soudaine des délits, à la fin de l'année dernière, et elles ont décidé de serrer la vis pour éviter des dépréciations telles que celles qui ont affligé le système financier américain, rapporte la firme d'experts-conseils Deloitte.

«Plusieurs compagnies ont relâché leurs normes ces dernières années, et plusieurs vont subir des pertes sur prêt plus élevées lors des mois à venir», affirme la société dans une étude rendue publique hier. «Alors que les Canadiens font passer leur ratio de la dette au revenu disponible à 130 %, un pourcentage actuellement plus élevé que celui en vigueur aux États-Unis, les émetteurs canadiens courent de nouveaux risques.»

La société d'experts-conseils indique que de récents entretiens avec des responsables de grandes sociétés émettrices de cartes de crédit lui ont permis de constater qu'«à partir d'octobre ou novembre 2008, [les responsables] ont commencé à constater un bond de 5 à 10 % des délits — qui se traduisent de plus en plus par des dépréciations».