En bref - Pertes d'emplois chez Starbucks

New York — La chaîne de cafés Starbucks a annoncé hier une nouvelle vague de suppressions d'emplois et de fermetures aux États-Unis et dans le reste du monde, invoquant l'aggravation de la crise.

Le groupe, qui peine à maîtriser les conséquences d'une expansion mal maîtrisée, va supprimer 6700 emplois supplémentaires. D'ici la fin de son exercice 2009 (se terminant fin septembre), le groupe de Seattle prévoit également de fermer 300 magasins, dont 200 aux États-Unis et 100 dans le reste du monde, a-t-il annoncé dans un communiqué. Cette nouvelle restructuration vient s'ajouter à la suppression de 11 000 emplois et à la fermeture de 600 cafés américains, annoncés en juillet, est-il précisé.

À voir en vidéo