En bref - Un analyste prévoit la fermeture de 500 concessionnaires d'autos au pays

Toronto — Un analyste du secteur de l'automobile, Dennis DesRosiers, dit s'attendre à ce que 500 concessionnaires de véhicules doivent fermer boutique au Canada au cours des cinq prochaines années.

En dépit de l'aide de 12 milliards prévue dans le budget fédéral déposé mardi, pour permettre aux consommateurs de financer l'achat d'un nouveau véhicule, le nombre des concessions des trois grands constructeurs de Detroit va fortement diminuer, croit M. DesRosiers. L'analyste affirme que le resserrement du marché du crédit a fait mal aux concessionnaires autant qu'aux consommateurs et aux constructeurs. D'autant plus que Ford, General Motors et Chrysler comptent trop de concessionnaires, estime-t-il. Néanmoins, Huw Williams, de la Corporation des associations de détaillants d'automobiles, dit quant à lui s'attendre à ce que 2009 soit une année «solide» pour les concessionnaires canadiens. Les trois constructeurs nord-américains ont tous vu leur part de marché diminuer en 2008.

À voir en vidéo