En bref - É-U : nouvelle chute record des prix des logements

Washington — Les prix des logements aux États-Unis ont enregistré en novembre une nouvelle baisse record, chutant de 18,2 % sur un an, selon l'indice S&P/Case-Shiller mesurant les prix dans les 20 plus grandes agglomérations américaines et publié hier.

La chute des prix des logements dans les dix plus grosses villes du pays a égalé son record de 19,1 % sur un an établi le mois précédent, ajoute l'étude. Novembre a été le 28e mois consécutif de baisse de ces deux indices, qui ne cessent d'établir des nouveaux records chaque mois depuis mai. «En novembre 2008, le prix moyen des logements était à peu près au niveau de ce qu'il était au premier trimestre de 2004. Depuis le pic de la mi-2006, l'indice des dix plus grandes villes a reculé de 26,6% et celui des vingt plus grandes villes de 25,1 %», écrivent les auteurs de l'étude. Les villes les plus touchées par la baisse sont des cités de la «ceinture du Soleil» du sud du pays. Phoenix (Arizona) arrive en tête (-32,9 %) suivie par Las Vegas (Nevada, -31,6 %). En troisième position arrive la ville californienne de San Francisco (-30,8 %). Viennent ensuite Miami (-28,7 %), en Floride, et les deux autres mégalopoles californiennes, Los Angeles et San Diego, en baisse respectivement de 26,9 % et 25,8 %. Pour Elsa Dargent, analyste de Natixis, la baisse des prix de l'immobilier devrait s'accélérer encore pendant plusieurs mois, «la hausse des saisies immobilières [maintenant] une niveau élevé de stocks» et «la hausse du chômage et les difficultés d'obtention de crédits [entravant] la demande».

À voir en vidéo