La Fondation Gates est touchée par la crise

Washington — La fondation caritative de Bill Gates, rétrogradé troisième homme parmi les plus riches au monde en 2008 après 13 ans au premier rang des milliardaires mondiaux, a accusé une baisse de 20 % dans la valeur de ses actifs du fait de la crise économique.

«Nos actifs ont fondu d'environ 20 % en valeur en 2008. Jamais je n'aurais pensé que perdre 20 % eut été un résultat raisonnable, mais c'est beaucoup mieux que d'autres fonds parce qu'il y a tant de types d'investissements qui ont perdu plus de 20 %», écrit le cofondateur de Microsoft dans la lettre annuelle d'information de sa fondation publiée hier.

Bill Gates ajoute néanmoins que la fondation dépensera davantage en 2009 qu'en 2008, soit 3,8 milliards au lieu de 3,3 milliards. «Nous choisissons d'augmenter nos dépenses à 3,8 milliards, ce qui représente environ 7 % de nos actifs», écrit-il, ce qui implique des actifs totaux de quelque 55 milliards pour la fondation Bill et Melinda Gates, qui combat notamment la mortalité infantile, la polio, le sida et la malaria et soutient des projets dans le domaine de l'agriculture et de l'éducation.

Analysant plus globalement la situation économique, Bill Gates écrit que «l'évolution des marchés financiers et des conditions économiques au cours de l'année passée est réellement sans précédent».

«J'espère que dans deux ans, quand j'écrirai cette lettre [annuelle], je pourrai regarder ce chapitre comme une réflexion sur [une crise] de court terme qui est terminée, mais je pense que les effets de la crise dureront plus longtemps que cela», poursuit Bill Gates dans cette lettre de 20 pages. «Si l'on prend une échéance plus longue, 5 à 10 ans, je suis très optimiste sur le fait que ces problèmes seront derrière nous», affirme-t-il cependant, citant les innovations technologiques et scientifiques comme les principaux outils de la reprise.

L'innovation «marche à un rythme qui peut apporter un réel progrès pour résoudre les grands problèmes» et «contribuera à améliorer le monde et à relancer l'économie mondiale», écrit Bill Gates, expliquant que c'est son patriote et partenaire philanthrope Warren Buffett qui l'a incité à écrire cette lettre annuelle.

Après 13 années d'un règne sans partage, Bill Gates a cédé son titre d'homme le plus riche du monde à Warren Buffett, selon le dernier classement Forbes des milliardaires de la planète datant de mars.

Ce dernier, qui a fait don d'une partie de sa fortune à la Fondation Gates, a accédé pour la première fois à la place d'honneur en 2008, après avoir accru en un an de 10 milliards sa fortune, évaluée à 62 milliards, selon le dernier classement annuel du magazine Forbes.

Bill Gates, avec une fortune évaluée à 58 milliards, a été rétrogradé à la 3e place, pour ne l'avoir augmentée «que» de deux milliards d'une année sur l'autre.