Raymor Industries se retrouve au pied du mur

Boisbriand — Raymor Industries, une entreprise de haute technologie spécialisée dans la production de nanotubes de carbone monoparoi, de nanomatériaux et autres matériaux avancés, a annoncé hier qu'elle et une sous-filiale avaient actuellement en défaut de paiement vis-à-vis de leurs institutions prêteuses.

Raymor a précisé dans un communiqué de presse que son principal prêteur a même entamé des procédures contre elle en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité. La compagnie a également indiqué que SE Techno Plus, filiale de sa division de l'aérospatiale, Raymor Aerospace, a également reçu une demande de son institution financière pour le remboursement intégral de ses emprunts. Raymor dit prendre au sérieux ces avis de ses financiers et précise qu'elle discute actuellement avec les deux institutions en question afin de régler la situation.

Depuis le troisième trimestre de 2008, Raymor Industries traverse une période difficile financièrement. Hier, en faisant part des demandes de ses prêteurs, la compagnie a ajouté qu'elle tentait aussi de refinancer ses activités par le biais d'autres sources.

«Ayant omis de respecter ses obligations de paiement en vertu de ses ententes de prêts, la compagnie et SE Techno Plus sont considérées comme étant en défaut [de paiement]», précise le communiqué de presse.

Raymor examine tous les scénarios possibles pour résoudre ses problèmes financiers. Elle se penche notamment sur des occasions de financement avec deux prêteurs, sur la possibilité de vendre une division et n'écarte pas non plus la possibilité d'entreprendre des démarches auprès des tribunaux pour se protéger contre ses créanciers.