En photo - Mission accomplie pour Airbus

Photo: Agence Reuters

Le constructeur aéronautique européen Airbus a annoncé hier avoir livré son douzième très gros porteur A380 de l'année à la compagnie de Dubaï Emirates, parvenant ainsi à son objectif de livraisons pour 2008. Emirates, le plus gros client de l'avion géant européen avec 58 commandes fermes, a pris possession de son quatrième appareil sur le site Airbus de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne.

Au total, treize appareils — qui coûtent 327 millions $US pièce au prix catalogue — ont été livrés par Airbus à ses clients, en comptant le premier avion de la gamme livré le 15 octobre 2007 à Singapore Airlines. Le président d'Airbus Thomas Enders avait parié qu'il parviendrait à livrer douze A380 cette année, démentant des rumeurs de nouveaux retards. «Nous avons tenu notre calendrier de livraison pour 2008», s'est-il félicité hier. L'avionneur a pourtant récemment reconnu qu'il y avait des risques qu'il ne tienne pas son objectif de 21 livraisons l'an prochain. Louis Gallois, le président exécutif de la maison mère EADS, a ainsi déjà prévenu que «parmi ces 21 prévus en 2009, quelques-uns pourraient être livrés en 2010». La livraison du cinquième A380 d'Emirates l'an prochain a déjà été un peu décalée: elle «aurait dû avoir lieu à la fin mars, mais ça sera probablement à la mi-avril», selon une porte-parole de la compagnie. L'industrialisation du quadriréacteur a été minée depuis 2005 par des problèmes de fabrication et de coordination des usines européennes. En outre, le calendrier des livraisons a dû être modifié à quatre reprises, dépassant aujourd'hui deux ans de retard.

À voir en vidéo