Caisse de dépôt - Un portrait le 13 janvier?

La Caisse de dépôt a publié ses résultats pour l’exercice 2007 le 21 février dernier.
Photo: Jacques Grenier La Caisse de dépôt a publié ses résultats pour l’exercice 2007 le 21 février dernier.

L'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP) demande au gouvernement Charest de dévoiler les résultats complets de la Caisse de dépôt et placement dès l'ouverture des travaux de l'Assemblée nationale, le 13 janvier prochain.

L'AQRP rappelle que l'Assemblée nationale se réunira en séance extraordinaire les 13,14 et 15 janvier pour discuter de questions économiques et adopter des mesures d'aide. Selon elle, il serait «déraisonnable» que les parlementaires se penchent sur la réaction du gouvernement à la crise financière sans avoir pu d'abord prendre connaissance de ses effets réels sur l'économie, sur les épargnants et sur les retraités. Or, au 31 décembre 2007, l'actif net des déposants à la Caisse de dépôt et placement s'élevait à 155,4 milliards de dollars, dont 55 % provenant spécifiquement des régimes de retraite des secteurs public et parapublic.

On sait que le premier ministre a déjà mentionné pendant la campagne électorale qu'il n'avait nullement l'intention de demander à la Caisse de publier ses résultats annuels avant la date prévue et qu'il n'avait lui-même pas l'intention d'obtenir des informations à ce sujet pour les rendre publiques avant que ne le fasse la Caisse elle-même. On peut simplement rappeler que pour l'exercice financier 2007, la Caisse avait publié ses résultats le 21 février 2008. On peut présumer que cette fois encore la Caisse publiera ses résultats de 2008 vers la fin de février.

La publication anticipée des résultats annuels de la Caisse n'est pas la seule demande de l'AQRP, qui est la plus importante association indépendante représentant l'ensemble des retraités de l'État au Québec. Elle réclame aussi la désignation d'une personne représentant les retraités au conseil d'administration de la Caisse afin de pourvoir le poste qui y est actuellement disponible. Elle souligne que le milieu syndical dispose de deux représentants à ce conseil d'administration, tout comme les organismes gouvernementaux responsables de l'administration des régimes de retraite. Elle estime que la présence d'un représentant des retraités au conseil d'administration pourrait faire valoir une perspective à long terme sur les orientations de la Caisse et rassurer sa clientèle retraitée dans les périodes les plus difficiles.

L'AQRP présente enfin un troisième «défi prioritaire» au gouvernement. Étant donné que celui-ci a annoncé le 17 décembre dernier l'allongement de l'amortissement des effets négatifs de la crise financière pour les régimes de retraite complémentaires, l'AQRP souhaite que la même flexibilité soit accordée aux régimes de retraite des secteurs public et parapublic, dans le cadre de la réalisation des prochaines évaluations actuarielles, afin d'atténuer les répercussions éventuelles de la crise sur les travailleurs et les retraités du gouvernement.

L'AQRP représente l'ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Fondée en 1968, elle accueille plus de 23 000 membres provenant des gouvernements du Québec et du Canada, des sociétés d'État et des municipalités du Québec, ainsi que des réseaux québécois de la santé et de l'éducation. Sa principale préoccupation est le maintien du niveau de vie et du pouvoir d'achat des personnes retraitées.

À voir en vidéo