En bref - 30 millions de tonnes de canne non récoltées

São Paolo — Quelque 30 millions de tonnes de canne à sucre de la saison 2008-09 n'ont pas été récoltées dans six États du Brésil en raison de la crise internationale qui pèse sur les prix et la demande, a annoncé hier le ministère de l'Agriculture de l'État de São Paulo.

Ce chiffre équivaut à 6,4 % des 469 millions de tonnes de canne récoltées jusqu'au 30 novembre dans la région centre-sud, principale zone de production. La récolte n'a pas été faite en raison des retards de paiement, dus à la crise financière internationale, des usines de transformation de la canne. «Le secteur a été surpris par une situation de prix bas sur le marché international [du sucre], une demande faible pour l'exportation d'éthanol [alcool dérivé de la canne] et un haut niveau d'investissements», a expliqué le ministre de l'Agriculture de São Paulo, Joao de Almeida Sampaio, au quotidien O Estado de São Paulo. L'ex-ministre brésilien de l'Agriculture, Roberto Rodrigues, a également affirmé que de nombreuses usines avec des problèmes de trésorerie avaient cessé de payer leurs fournisseurs de canne à sucre. S'ils ne sont pas payés, ces producteurs seront «morts», a-t-il averti. Mais il a estimé que «les choses vont s'améliorer un peu au second semestre 2009 et seront à nouveau bonnes en 2010». L'État de São Paulo est le premier producteur brésilien de sucre et fournit 60 % de l'éthanol du pays. Avec 28 milliards de litres, le Brésil est le second producteur mondial — derrière les États-Unis — de biocarburant.

À voir en vidéo