GM et Chrysler attendent leurs milliards

Washington — Le département américain du Trésor a indiqué hier qu'il travaillait toujours en vue de verser la première tranche des aides promises aux constructeurs automobiles General Motors et Chrysler, qui étaient initialement attendues dans la journée.

«Nous faisons de bons progrès vers la finalisation des prêts aux constructeurs automobiles et nous sommes engagés à les verser dans un délai qui satisfera leurs besoins respectifs de financement à court terme», a indiqué une porte-parole du Trésor, Brookly McLaughlin. Toutefois, aucune date n'a été précisée.

Chrysler devait recevoir la totalité de la somme qui lui a été pour le moment allouée, soit quatre milliards $US, et General Motors le même montant. GM devra encore recevoir 5,4 milliards en janvier. Une autre enveloppe de quatre milliards doit être mise à la disposition de GM en février, sous réserve du déblocage de la seconde partie des fonds du plan Paulson par le Congrès.

Ces versements s'accompagnent de conditions extrêmement strictes, les deux groupes devant utiliser ces fonds «pour devenir viables financièrement», selon les termes de l'accord avec l'État fédéral. Ils doivent en apporter la preuve d'ici au 31 mars, faute de quoi ils devront rembourser l'ensemble des sommes avancées.

À voir en vidéo