États-Unis - Le iPhone sera vendu chez Wal-Mart dès demain

Photo: Agence France-Presse (photo)

New York — Le numéro un mondial de la grande distribution, l'américain Wal-Mart, va vendre à partir de demain les téléphones mobiles iPhones d'Apple, a-t-il annoncé hier dans un communiqué.

Wal-Mart, qui se place sur le créneau de la distribution à bas prix, va offrir dans ses magasins américains des iPhones aux mêmes conditions de vente que celles appliquées jusqu'à présent par les autres réseaux de distribution de l'appareil. C'est une relative surprise alors que la presse et le marché spéculaient ces dernières semaines sur la perspective que Wal-Mart propose une offre à moitié prix de l'iPhone.

L'enseigne de supermarchés offrira l'iPhone 3G dans ses deux versions, à 197 $US pour une capacité de huit gigaoctets et à 297 $ pour la version de 16 gigaoctets, avec un abonnement de deux ans chez l'opérateur de télécoms AT&T. Plusieurs obervateurs pariaient sur une offre d'iPhone à 99 $ par Wal-Mart, mais avec une mémoire de quatre gigaoctets seulement.

Wal-Mart est la chaîne de distribution résistant le mieux à la crise, tirant parti de ses bas prix et du petit surplus de pouvoir d'achat apporté par la baisse du prix de l'essence.

Jusqu'à présent, l'iPhone n'était disponible aux États-Unis que dans les magasins AT&T, opérateur exclusif aux États-Unis retenu par Apple, et chez le distributeur d'électronique et électroménager Best Buy.

La deuxième version de l'iPhone a connu un succès fulgurant, qui a profité à la fois à Apple et à AT&T.

Selon le cabinet spécialisé Gartner, l'iPhone a permis à Apple de talonner Research in Motion et ses BlackBerry dans les ventes de téléphones multifonction à travers le monde. Nokia a gardé la première place au troisième trimestre (42,4 % de part de marché), devant RIM (15,9 %) et Apple (12,9 %).

À voir en vidéo