En bref - Le New York Times cherche à se départir de sa part dans les Red Sox

New York — Le New York Times, en proie à l'effritement de ses revenus publicitaires, cherche à vendre sa part dans l'équipe de base-ball des Boston Red Sox, indiquait hier le Wall Street Journal. Times Co., qui contrôle le quotidien new-yorkais, a démarché des investisseurs qui pourraient être intéressés par l'achat de ses 17,5 % de New England Sports Ventures (NESV), qui contrôle l'équipe, son stade (le célèbre Fenway Park) et la chaîne de télévision qui lui est consacrée.

Cette part, qui avait été achetée en 2002 pour 75 millions, a été estimée par Barclays Capital à plus du double, à 166 millions. Le Times chercherait pour sa part à en tirer le quadruple, autour de 300 millions. Le prestigieux journal n'a pas été épargné par la crise qui frappe la presse traditionnelle aux États-Unis comme dans le reste du monde, son chiffre d'affaires de novembre ayant chuté de 13,9 % par rapport au même mois de l'année précédente, tandis que son action a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis.

À voir en vidéo