Un gestionnaire français victime de la fraude Madoff se suicide à New York

Paris — Le cofondateur du gestionnaire de fonds Access International, qui avait levé des fonds en Europe pour les investir auprès de Bernard Madoff, s'est suicidé hier à New York, a indiqué à l'AFP un de ses proches.

«J'ai eu au téléphone un membre de son équipe qui m'a confirmé que Thierry de La Villehuchet s'était suicidé dans la matinée dans son bureau. Les policiers sont sur place», a-t-il dit, confirmant une information du quotidien économique français La Tribune.

M. de La Villehuchet, 65 ans, cofondateur de Access International, gérait environ 2 milliards d'euros d'actifs pour le compte de clients européens, dont 1,5 milliard étaient investis auprès de Madoff «dans le cadre du fonds Luxalpha déposé chez UBS», a-t-on expliqué. «Access était toute sa vie, et Madoff était un gérant en qui il avait toute confiance. J'ai déjeuné il y a quinze jours avec lui et il m'a dit qu'heureusement pour lui, Madoff était le seul gérant qui s'en sortait bien en ce moment», a raconté cette source.

M. de La Villehuchet, décrit par ce proche comme un «type parfaitement honnête», avait «des équipes sur place [chez Madoff] qui enregistraient toutes les opérations faites par Madoff. Il ne pouvait s'imaginer que c'étaient des faux documents».

Après la révélation de l'affaire, il était «effondré» et craignait que ses clients n'intentent des actions en justice contre lui, a-t-il poursuivi. «Je le connais depuis 1992, c'était un original, un homme très chaleureux, un travailleur acharné, qui faisait le tour de tous ses clients, ne rentrant qu'occasionnellement chez lui, et un fou de régate». Il était marié et n'avait pas d'enfant.

À voir en vidéo