Le PIB américain en baisse de 0,5% au troisième trimestre

Washington — Le PIB américain a baissé de 0,5 % en rythme annuel au troisième trimestre 2008, selon les chiffres définitifs publiés hier par le Département du commerce.

Certains économistes prévoient des résultats encore plus mauvais au quatrième trimestre, avec un repli pouvant atteindre 6 %. «Nous sommes en plein milieu de la pire période de récession depuis la fin de la guerre», commente Nariman Behravesh, de la firme de prospective économique IHS Global Insight.

Le porte-parole de la Maison Blanche Tony Fratto a également déclaré que les chiffres du quatrième trimestre risquent d'être «significativement» plus médiocres, en raison des conséquences de la crise financière.

L'économie américaine est entrée en récession en décembre 2007, selon le Bureau national de la recherche économique, une organisation privée à but non lucratif.

Le président-élu Barack Obama a souligné qu'il fallait s'attaquer de front à la crise économique, même s'il n'y a pas de solutions «faciles ni rapides». M. Obama, qui entrera en fonctions le 20 janvier prochain, souhaite l'adoption par le Congrès d'un vaste plan de relance économique destiné à créer 2,5 millions d'emplois au cours des deux premières années de son mandat.

Les États-Unis ont connu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale plusieurs périodes de récession, d'une durée moyenne de dix mois. En 1973-1975 et 1981-82, la crise s'est étalée sur une période de 16 mois, la plus longue à ce jour. Certains économistes estiment que la récession actuelle pourrait durer plus longtemps. Le taux de chômage avait atteint 10,8 % fin 1982, le plus élevé depuis la Grande dépression des années 30.

À voir en vidéo