GM, Ford et Chrysler réclament 6,8 milliards à Ottawa et à l'Ontario

Toronto — Les divisions canadiennes des trois grands constructeurs automobiles de Detroit — General Motors, Ford et Chrysler — ont demandé hier 6,8 milliards en prêts et en marges de crédit aux gouvernements d'Ottawa et de l'Ontario.

Chrysler Canada a demandé pour 1,6 milliard en prêts d'urgence au gouvernement fédéral, alors que General Motors désire emprunter 2,4 milliards. GM souhaite également obtenir 800 millions immédiatement pour l'aider à résoudre ses problèmes de liquidités, a indiqué une source à La Presse canadienne.

Ford Canada a pour sa part demandé une marge de crédit de deux milliards, qu'elle pourrait utiliser rapidement «si les conditions économiques se détérioraient davantage». L'entreprise ne cherche cependant pas à emprunter de l'argent pour utilisation immédiate.

Les trois grands constructeurs automobiles américains devaient faire connaître leurs demandes hier, mais Chrysler et GM ont refusé de chiffrer officiellement leurs réclamations. Chrysler a simplement indiqué que les sommes demandées seraient proportionnelles aux 34 milliards $US demandés au gouvernement américain par les trois géants de Detroit.

Le ministre du Développement économique de l'Ontario, Michael Bryant, avait prévenu que les demandes de General Motors, Ford et Chrysler allaient sembler considérables aux yeux des contribuables, mais il avait refusé de préciser le montant exact.

À voir en vidéo