Annonce d'une amélioration de la rentabilité - L'action de Transcontinental bondit

La valeur de l'action de Groupe Transcontinental a fait un bond de plus de 10 %, hier, après que l'éditeur et imprimeur eut fait part d'une amélioration sensible de sa rentabilité au deuxième trimestre, malgré un recul de ses revenus.

La direction de Transcontinental a de plus révisé à la hausse, pour la deuxième fois, ses prévisions de profits pour l'ensemble de l'exercice.


L'action de catégorie A de Groupe Transcontinental à la Bourse de Toronto a gagné 4,05 $, pour atteindre 43 $ en fin de séance. Le titre, qui se transigeait à 19 $ il y a 52 semaines, a ainsi franchi la barre des 40 $ pour la première fois de son histoire.


Transcontinental a fait part hier d'un bénéfice net de 32,6 millions, ou 79 ¢ par action, pour le trimestre qui a pris fin le 30 avril, comparativement à une perte de 30,9 millions, ou 77 ¢ par action, lors de la période correspondante de l'année dernière. Les résultats du deuxième trimestre de 2001 comprenaient toutefois une charge de 53,7 millions liée aux activités abandonnées. En excluant cet élément exceptionnel, la performance de Transcontinental marque une amélioration de 12 % par rapport au bénéfice provenant des activités poursuivies de 22,8 millions de l'année dernière.





Diminution des revenus


Le recul de 2 % des revenus, qui sont passés de 450 millions au deuxième trimestre de 2001 à 439,8 millions cette année, «s'explique par une baisse du volume d'affaires reliée au ralentissement des dépenses publicitaires et la baisse du prix du papier», a précisé Transcontinental.


Pour le premier semestre, la diminution des revenus atteint 3 %, à 872,9 millions. Le bénéfice provenant des activités poursuivies a toutefois fait un bond de 20 %, passant de 50,3 millions pour les six premiers mois de l'exercice 2001 à 60,2 millions cette année.


À la lumière de sa performance des six premiers mois, Transcontinental a d'ailleurs annoncé qu'elle révisait à la hausse ses prévisions de profits pour l'ensemble de l'exercice. La direction anticipe maintenant un bénéfice par action qui se situera entre 2,80 $ et 2,95 $, alors que sa fourchette précédente était de 2,70 $ à 2,80 $.


Au cours de l'exercice 2001, Transcontinental avait réalisé un bénéfice par action de 2,50 $ pour ses activités poursuivies.


«Cette performance, qui continue de nous distinguer de la majorité de l'industrie, confirme la pertinence de la stratégie de développement ciblée de Transcontinental, tant comme imprimeur que comme éditeur, et sa position de chef de file dans la plupart de ses créneaux», a indiqué dans un communiqué le chef de la direction financière de Transcontinental, Daniel Denault. Il a notamment attribué la rentabilité accrue du groupe à la réduction de son endettement, qui s'est traduite par une baisse «substantielle» de ses frais financiers.


La dette totale de Transcontinental est passée de 385,9 millions après les six premiers mois de l'exercice 2001 à 261,4 millions cette année.