En bref - Le plus important actionnaire d'Amisco veut fermer le capital

L'Islet — Gestion Martin Poitras, le plus important actionnaire de Les Industries Amisco, un fabricant québécois de meubles tubulaires, propose de fermer le capital de l'entreprise.

GMP, par le biais d'une filiale à numéros enregistrée au Québec, voudrait racheter toutes les actions ordinaires émises et en circulation d'Amisco qu'elle ne détient pas déjà. GMP offre 1,60 $ par action d'Amisco, soit une prime de 92 % sur le cours moyen du titre des 20 derniers jours de transaction boursière précédent le 28 novembre. GMP détient et contrôle actuellement plus de 1,8 million d'actions ordinaires d'Amisco, soit environ 47 % des actions ordinaires émises et en circulation de cette dernière.

À voir en vidéo