Volcker, le vétéran

Photo: Agence Reuters

Chicago — L'ancien président de la réserve fédérale américaine (Fed) Paul Volcker, 81 ans, désigné hier par Barack Obama pour diriger une nouvelle équipe de conseillers économiques chargée de trouver des solutions à la crise, avait été un temps pressenti pour le secrétariat au Trésor.

M. Volcker, qui a présidé la banque centrale américaine de 1979 à 1987, avant Alan Greenspan, sera à la tête du «Conseil du président pour la reconstruction économique», a annoncé le président élu Barack Obama lors d'une conférence de presse.

Reconnu pour avoir mis fin à une période de forte inflation au début des années 1980, M. Volcker a déjà prodigué ses conseils à Barack Obama depuis que la crise financière s'est aggravée en septembre.

Né en septembre 1927 à Cape May dans le New Jersey, il est diplômé des prestigieuses universités de Princeton et Harvard. Il a travaillé pour la réserve fédérale de New York dès l'été 1949 en tant que chercheur assistant. En 1952, il y est retourné en tant qu'économiste au sein du département de la recherche, puis a intégré le département des actions et obligations en 1955. Deux ans après, il a démissionné pour intégrer la banque Chase Manhattan.

En 1962, Paul Volcker a rejoint le département du Trésor en tant que directeur du bureau des analyses financières et a été nommé en 1963 sous-secrétaire des affaires monétaires. En 1965, il a de nouveau rejoint la banque Chase Manhattan en tant que vice-président.

De 1969 à 1974, M. Volcker a été sous-secrétaire au département du Trésor pour les affaires monétaires, avant de prendre la tête de la réserve fédérale de New York.

Nommé par le président Jimmy Carter pour diriger la réserve fédérale en 1979, il y est resté jusqu'en 1987.