En photo - Best Buy vit des temps difficiles

Photo: Agence France-Presse (photo)

Le distributeur américain de produits d'électronique Best Buy a décrit hier la période actuelle comme le climat le plus difficile pour les consommateurs depuis sa fondation il y a 42 ans, ce qui l'a conduit à anticiper un repli marqué des ventes de Noël.

«En 42 ans de métier dans le commerce de détail, nous n'avons jamais vu de période aussi difficile pour le consommateur», a déclaré le directeur général Brian Dunn, cité dans un communiqué. «Les gens revoient de façon draconienne les sommes qu'ils dépensent, et nous ne sommes pas immunisés», a-t-il ajouté. M. Dunn a toutefois précisé que le dépôt de bilan de son concurrent Circuit City devrait lui permettre de s'emparer de parts de marché. Best Buy a annoncé que, à périmètre constant, ses ventes mondiales avaient déjà reculé de 7,6 % en octobre (-7,8 % dans les seuls États-Unis), après un repli de 1,3 % (-2,4 %) en septembre. Pour la période de novembre à février, Best Buy s'attend à à un déclin de 5 % à 15 % de son chiffre d'affaires, en dépit des ventes de fin d'année. Best Buy, présent aux États-Unis, en Europe, en Chine et au Canada, gère 1314 magasins et emploie 165 000 personnes. Son chiffre d'affaires annuel dépasse les 40 milliards $US.