Canada - La création d'emplois connaît un ralentissement marqué

Ottawa — Sans être alarmistes, les récentes données de Statistique Canada sur l'emploi indiquent un ralentissement marqué de la création d'emplois au pays.

Le taux de chômage a légèrement augmenté en octobre au Canada. Il a crû d'un dixième de point de pourcentage pour se situer à 6,2 %. Le Québec a connu peu de changement, le taux de chômage y a légèrement diminué pour s'établir à 7,2 %.

Pour Sylvain Schetagne, économiste principal du Congrès du travail du Canada (CTC), l'augmentation du taux de chômage n'est pas une surprise. Elle est plutôt l'indication d'une tendance à la contraction, car jusqu'à présent le bilan de l'année 2008 demeure positif par rapport à la création d'emplois. Le secteur de l'emploi au Canada est loin des pertes nettes que connaissent les États-Unis, souligne M. Schetagne. L'économiste mentionne que les données concernant l'emploi ont connu une importante hausse au cours du mois d'octobre en raison des élections fédérales, la campagne ayant créé près de 40 000 emplois. Sans cette contribution électorale, le Canada aurait connu une perte nette de 30 000 emplois.

M. Schetagne explique cette baisse par la chute de 27 000 emplois qu'ont connue les secteurs de l'hébergement et des services de restauration au Québec et en Ontario. Bien que les projets d'État en infrastructure laissent présager une création d'emplois à court terme, l'économie canadienne s'en va dans la mauvaise direction, et le mois de novembre risque d'être très négatif, selon l'économiste du CTC.