Quebecor World déclare une perte

L'imprimeur Quebecor World a déclaré hier une perte nette de 64,2 millions $US sur des revenus de 993,6 millions $US au troisième trimestre, mais a assuré qu'il continuait à «faire des progrès constants» afin de se libérer de la protection contre ses créanciers.

Pour la période terminée le 30 septembre, Quebecor World a enregistré une perte nette de 63,6 millions $US (35 ¢US par action) pour les activités poursuivies, qui excluent les installations européennes, vendues en juin. Il y a un an, l'entreprise avait déclaré une perte nette de 55,3 millions $US (45 ¢US par action) pour les mêmes activités.

Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est établi à 993,6 millions $US au troisième trimestre, en baisse de 15,2 % par rapport à celui de 1,2 milliard $US enregistré pendant la même période l'an dernier.

Le recul s'explique par une diminution des volumes d'impression, la fermeture d'usines et le ralentissement économique, a précisé la société montréalaise dans un communiqué. En dépit d'un niveau d'activité inférieur aux prévisions, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement enregistré depuis le début de l'année correspond aux attentes de la direction, a précisé Quebecor World.

Depuis le début de l'exercice, l'entreprise a généré des rentrées nettes de fonds de 88,7 millions $US, alors qu'elle avait effectué des sorties nettes de fonds pendant la période correspondante de 2007, a-t-elle souligné.

«Nous continuons de travailler vers notre objectif de sortir de la protection contre les créanciers en tant que participant important au sein de notre industrie», a déclaré le président et chef de la direction de Quebecor World, Jacques Mallette, dans un communiqué.

«Au cours du troisième trimestre, nous avons réalisé d'autres progrès à cet égard tout en demeurant centrés sur le service à la clientèle et l'amélioration de nos opérations par la réduction des coûts et un examen approfondi de nos services administratifs», a-t-il ajouté.

Quebecor World s'est placé sous la protection des tribunaux le 21 janvier. «Au cours du troisième trimestre, la société et ses conseillers ont rencontré divers intervenants, y compris les comités de créanciers, alors qu'elle poursuivait la mise au point d'un plan d'arrangement afin de sortir de la protection contre les créanciers», a-t-on indiqué dans le communiqué.

Le 29 septembre, Quebecor World a reçu l'accord du tribunal pour amorcer les étapes du règlement des réclamations des créanciers. La date limite pour le dépôt des réclamations est le 5 décembre.

Selon le rapport du contrôleur daté du 23 septembre 2008, l'entreprise avait un solde de trésorerie non affecté de 125 millions $US au 14 septembre, soit 41 millions $US de plus que les prévisions précédentes. Quebecor World a toujours accès à un prêt renouvelable pouvant atteindre 400 millions $US, duquel elle n'a retiré que 25 millions $US jusqu'ici.