Un prêt de 10 millions pour Davie

Lévis — Le constructeur de navires Chantiers Davie a conclu un contrat de prêt avec Investissement Québec aux termes duquel la société d'État a convenu de lui accorder un prêt de 10 millions.

Le prêt, qui sera versé dans les jours prochains, a une durée de 48 mois, porte intérêt au taux de 9 % par année et est garanti au moyen de certaines créances et de certains comptes à recevoir de Davie. Le prêt est consenti aux termes du Programme d'appui stratégique à l'investissement administré par Investissement Québec.

La signature de cette convention de prêt constitue une nouvelle mesure devant permettre au chantier naval de continuer à fonctionner alors qu'il attirait l'attention plus tôt cette année sur la précarité de sa situation financière.

Cet été, en dévoilant ses résultats du premier semestre de l'exercice en cours, l'entreprise avait annoncé que la continuité de son exploitation dépendait de sa capacité de trouver du financement supplémentaire et de rentabiliser ses activités futures. Elle disait, en outre, à l'époque, ne pas disposer de suffisamment de liquidités pour satisfaire ses besoins futurs pendant plus de six mois.

Chantiers Davie a, depuis, négocié des hausses de prix pour des vaisseaux en construction avec certains de ses clients, notamment une hausse de 40 millions $US avec Cecon ASA, son plus important client, et de 20 millions $US avec Ocean Hotels plc.

Jedi soir, commentant la signature de la convention de prêt avec Investissement Québec, Steinar Kulen, chef de la direction de Davie, s'est dit heureux de ce nouveau développement, ajoutant que la société est désormais beaucoup plus près de s'assurer une activité à long terme au chantier.

Le chantier naval, qui a été en faillite de 2001 à 2006, appartient à la norvégienne Teco Management depuis l'automne 2006.