La CIBC s'entend avec Cerberus pour réduire son exposition à l'immobilier américain

Toronto — La Banque CIBC a indiqué hier avoir réduit son exposition au secteur immobilier résidentiel américain grâce à un accord avec Cerberus Capital Management, lequel prévoit que cette dernière investira 1,05 milliard $US en espèces dans le portefeuille de la banque canadienne.

L'entente annoncée vendredi à la suite d'un «appel d'offres concurrentiel» touche des titres adossés à des hypothèques résidentielles et d'autres valeurs structurées liées à ces crédits hypothécaires dont la valeur atteignait 1,19 milliard au 30 juin et 1,075 milliard un mois plus tard.

L'investissement de la firme privée «limitera significativement notre exposition future au marché de l'immobilier résidentiel américain», a noté le président et chef de la direction de la CIBC, Gerry McCaughey, lors d'une conférence téléphonique.

Au cours de la dernière année, la banque CIBC a dû inscrire plusieurs dépréciations liées aux hypothèques à risque américaines, ce qui a lourdement pesé sur le cours de son action et inquiété les analystes quant à son avenir.

L'exposition de la CIBC au marché hypothécaire résidentiel est estimée à 6 milliards dans son portefeuille lié aux activités de liquidation de crédit structuré. Après une série de dépréciations, sa valeur est maintenant estimée à 1,1 milliard.

En vertu de l'entente, Cerberus achètera 1,05 milliard en billets de premier rang avec amortissement, à rendement plafonné et payable en espèces, tandis que la CIBC en conservera la propriété et pourra profiter de tout recouvrement futur.

Cerberus empochera en retour un rendement estimé à 20 %.

L'action de la Banque CIBC a pris vendredi 68 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 58,50 $.

Une fois les billets remboursés, la CIBC conservera tous les futurs flux de trésorerie du portefeuille, a-t-elle précisé.

La banque ne fournira aucun financement à l'investisseur des billets de premier rang ni aucune garantie en ce qui a trait au rendement du portefeuille.