Le secteur forestier a perdu 1,18 milliard $US en six mois

Vancouver — L'industrie forestière canadienne a perdu 1,18 milliard $US au cours des six premiers mois de 2008, comparativement à des pertes de 179 millions lors de la même période il y a un an, démontrent des statistiques compilées par le groupe de conseillers PricewaterhouseCoopers.

Les entreprises de l'Ouest canadien ont perdu environ 487 millions, contre 73 millions un an auparavant, selon le rapport de la firme, dont les données sont en dollars américains.

Dans l'est du pays, les pertes se sont élevées à 686 millions de janvier à juin. Lors de la même période l'an dernier, elles avaient été de 106 millions.

Les pertes de 2007 avaient été épongées en partie par le remboursement de 221 millions rapporté par Tembec relativement à l'entente sur le bois d'oeuvre, a observé PricewaterhouseCoopers.

Selon la firme, les revenus de la vente de pâtes et papiers ont augmenté entre 2007 et 2008. «Les prix à l'unité sont plus élevés, les volumes de ventes sont plus élevés et le dollar canadien semble avoir atteint un plateau par rapport à sa contrepartie américaine», a-t-elle écrit dans le rapport.

Seule la société Mercer International a rapporté avoir enregistré un bénéfice net — de six millions — pour les six premiers mois de l'année.

PricewaterhouseCoopers a indiqué que les producteurs de bois d'oeuvre ont souffert en particulier du ralentissement du secteur américain de l'immobilier, qui a eu pour effet de faire chuter les prix et la demande.