Le dépôt de pièces de Chrysler à Pointe-Claire restera ouvert

Le dépôt de pièces de Chrysler à Pointe-Claire, dont le syndicat avait annoncé la fermeture pour le 30 novembre, restera finalement ouvert, ont indiqué hier les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA).

Le constructeur automobile aurait retiré la lettre annonçant la cessation de ses activités à la suite de négociations intensives, selon le syndicat.

L'organisation syndicale avait indiqué la semaine dernière que Chrysler lui avait fait part de son intention de fermer le dépôt de pièces et de ravitailler ses concessionnaires québécois à partir d'autres centres du Canada et des États-Unis.

Les TCA croient que la fermeture de l'établissement a été évitée grâce à leur intervention et à celle de leur nouveau président, Ken Lowenza.

«Une fois de plus on constate que, dans des situations de crise, l'intervention d'un syndicat peut faire la différence», a affirmé par voie de communiqué le directeur régional des TCA-Québec, Sylvain Martin.

Une centaine de personnes travaillent au dépôt de pièces à Pointe-Claire.

Réunis en assemblée, les travailleurs syndiqués ont accepté à 95 % l'entente de principe conclue par leur syndicat. Celle-ci prévoit certains réaménagements non monétaires de la convention collective, qui expire le 11 décembre.

Par ailleurs, les parties ont convenu d'entreprendre dès la fin de novembre les négociations en vue du renouvellement du contrat de travail.