En bref - Détérioration du bilan net des investissements internationaux du Canada

Ottawa — Le bilan net des investissements internationaux du Canada, c'est-à-dire l'actif international moins le passif international, s'est légèrement détérioré au deuxième trimestre. Statistique Canada attribue cette situation à la modeste remontée du dollar canadien par rapport aux autres grandes devises. Essentiellement, cette appréciation a eu un effet restrictif sur la croissance des actifs canadiens, pendant que les avoirs étrangers diminuaient légèrement durant le trimestre et que les passifs affichaient une faible hausse.

Les avoirs internationaux du Canada ont légèrement diminué pour s'établir à 1283,8 milliards, comparativement aux augmentations observées au cours des deux trimestres précédents. La valeur des passifs internationaux s'est accrue pour un troisième trimestre d'affilée. Elle s'est fixée à 1370,5 milliards, principalement sous l'effet d'importantes nouvelles émissions nettes d'obligations canadiennes sur les marchés internationaux, lesquelles ont été atténuées par une diminution du passif-dépôts. Pour cette raison, la dette extérieure nette a augmenté de 4,2 milliards au deuxième trimestre pour se chiffrer à 86,6 milliards. Cela représentait 5,4 % du PIB du Canada, en hausse par rapport à 5,2 % au trimestre précédent.

À voir en vidéo