Véhicules à zéro émission: Renault-Nissan et le Tennessee s'associent

New York — Le constructeur automobile japonais Nissan et son actionnaire français Renault ont formé un partenariat avec l'État du Tennessee, où ils ont implanté leur nouveau siège régional, pour promouvoir des véhicules à «zéro émission» de gaz carbonique, ont-ils annoncé hier.

Cette annonce s'inscrit dansle cadre du programme de développement sur cinq ans de voitures non polluantes, annoncé par

Nissan en mai, précise leur communiqué.

«Le doublement du prix du pétrole à 130-140 $ le baril signifie qu'un milliard de dollars est transféré chaque jour aux pays producteurs de pétrole», a estimé le p.-d.g. de Renault-Nissan Carlos Ghosn.

L'impact est «énorme» et «je ne pense pas que cela puisse durer, donc quelque chose doit se produire. Il faudra moins dépendre du pétrole», a-t-il ajouté lors d'une cérémonie dans les nouveaux locaux du groupe.