Pour remplacer Canada 3000 - Michel Leblanc lance Jetsgo

Michel Leblanc, l'ancien chef de la direction de Royal Aviation, lance aujourd'hui à Toronto, un nouveau transporteur à tarifs réduits, Jetsgo.

Dans un communiqué transmis hier, il est indiqué que M. Leblanc dévoilera «les trajets, les horaires, les fréquences et les services» de Jetsgo, qui est présenté comme «une solution simple et sans fioritures pour le service aérien interne».

M. Leblanc tente depuis plusieurs mois de lancer un nouveau transporteur, afin de combler le vide causé par la faillite de Canada 3000 en novembre dernier. M. Leblanc avait lui-même vendu Royal Aviation à Canada 3000, au début de l'année dernière, pour 84 millions en actions. Peu avant la mise en faillite de Canada 3000, M. Leblanc avait tenté sans succès de racheter une partie des actifs de Royal, dont 13 avions à réaction, pour 24 millions.

Le nouveau Jetsgo devrait être d'une taille beaucoup plus modeste. Selon des informations parues dans les journaux, le transporteur débuterait ses activités en juillet avec une flotte de trois appareils.

M. Leblanc n'est pas le seul à tenter sa chance sur le marché intérieur des vols à tarifs réduits. CanJet, une division du groupe IMP Group à Halifax, prévoit débuter le mois prochain la vente de billets pour des vols dans les provinces maritimes ainsi que du centre du pays.

WestJet, un transporteur de Calgary qui connaît beaucoup de succès dans l'ouest, dessert maintenant Toronto et veut étendre ses services encore plus vers l'est. Quant à Air Canada, il a lancé en novembre un nouveau service baptisé Tango et prévoit ajouter cet été une nouvelle filiale, Zip Air, qui se concentrera sur le marché de l'ouest.