L'Union européenne s'attaque à la surpêche

Bruxelles — La Commission européenne doit dévoiler aujourd'hui un projet de réforme de la politique de pêche des Quinze qui pourrait entraîner la suppression de près de 30 000 emplois d'ici à 2006, dans un secteur dont les surcapacités menacent l'équilibre des ressources maritimes.

Le caractère draconien du plan ébauché par le commissaire à l'Agriculture, Franz Fischler, laisse augurer des tractations houleuses avec les États membres de l'Union européenne (UE) au cours des mois à venir.


D'après une version encore provisoire du projet de M. Fischler, Bruxelles devrait plaider aujourd'hui une réduction des flottes de l'Union européenne (UE) dépassant 40 % pour certains types de pêche.


Le document préconise à la fois la suppression des aides publiques à la construction de navires, l'augmentation des primes à la démolition et des mesures d'aide à la reconversion, le tout pour un coût potentiel estimé proche de 820 millions d'euros.