En bref - L'indice composite américain reste faible

Washington — L'indice composite de l'activité économique aux États-Unis, censé préfigurer l'évolution de la conjoncture dans les six prochains mois, a progressé de 0,1% en mai, comme en avril, ce qui semble écarter l'hypothèse d'une récession dans la première économie mondiale, a annoncé hier l'organisation patronale Conference Board.

Ces chiffres, bien que faibles, sont un peu meilleurs qu'attendu par le marché, qui tablait sur une stagnation de l'indice. «Alors qu'on s'approche de l'été, l'économie est très faible, avec la possibilité de nouvelles augmentations des factures de gaz et d'électricité. Mais les derniers chiffres suggèrent que l'économie n'est pas tombée en récession et pourrait ne pas en connaître une dans la seconde moitié de l'année», a commenté Ken Goldstein, une des économistes de l'organisation.

À voir en vidéo