Le Solano, phase III - Des «îlots» en bordure du fleuve

La cour intérieure du projet Solano recèlera un jardin paysager réservé à ses résidants.
Photo: La cour intérieure du projet Solano recèlera un jardin paysager réservé à ses résidants.

Méga-projet immobilier de 300 millions de dollars annoncé en grande pompe en novembre 2006, le Solano poursuit son implantation dans le Faubourg Québec, à l'extrémité est du Vieux-Montréal.

Patrick Varin voit grand. Ce constructeur a mis la main sur les deux derniers terrains disponibles en bordure du fleuve, rue de la Commune, délimités par les rues Saint-Hubert, à l'ouest, et Amherst, à l'est. Sur chacun de ces deux «îlots», il construira quatre immeubles de haut standing, allant de quatre à quinze étages, qui seront placés en quadrilatère et recèleront dans une cour intérieure un jardin paysager réservé à leurs résidants. «C'est incontestablement le plus bel emplacement qu'il restait dans Montréal, affirme le constructeur. On est en face de la future marina, on est sur le bord de l'eau. On a des vues sur l'eau, sur le centre-ville, et c'est un secteur très paisible même si on est à deux minutes du centre-ville.»

La phase I du premier îlot du projet Solano, un immeuble de neuf étages comprenant 70 unités, est déjà occupée à près de 90 %, au dire de M. Varin, alors que la phase II (46 unités sur quatre étages) est en voie d'achèvement et que la phase III (70 unités sur neuf étages) doit être livrée en juillet 2009. Les huit phases du projet s'échelonneront ainsi jusqu'en 2016, selon les prévisions de la Société d'habitation et de développement de Montréal.

Pour tous et toutes

La clientèle visée est diversifiée: «Les jeunes professionnels ainsi que les gens âgés dont les enfants ont quitté la maison et qui souhaitent partir de la banlieue, détaille le constructeur, soit des professionnels dans la cinquantaine. Il y a dans notre projet des condos pour tous les goûts, du petit condo de 576 pieds à du condo de 4000 pieds. On a des lofts, des unités à une chambre, à deux chambres, à trois chambres, on a des penthouses et des maisons de ville sur plusieurs niveaux... Il y a une grande variété.»

Le jeune homme d'affaires, bien connu sur la place de Montréal grâce au vaisseau amiral de ses diverses compagnies, Saint-Luc Habitations, n'en a cependant pas fait le maître d'oeuvre du projet Solano. «Saint-Luc Habitations est l'une de mes compagnies, mais le projet Solano n'est pas le fait de Saint-Luc Habitations. Au départ, ça l'était, mais j'ai décidé par la suite de m'associer avec Jean Bouchard, ingénieur en bâtiment, et on a créé une nouvelle compagnie, Solano Habitations inc. Contrairement à Saint-Luc Habitations, Solano Habitations n'offre pas la garantie de maisons neuves, car dans ce type de bâtiment en béton, ce n'est pas nécessaire.»

Mélanie Saulnier, conseillère en communication à l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ), confirme: «Solano Habitations n'est pas couverte par le plan de garantie obligatoire parce qu'il s'agit d'immeubles de plus de quatre unités et étages [...] et cette compagnie n'est pas non plus certifiée platine par l'APCHQ.»

Haut de gamme

Les deux premiers immeubles ont été conçus par l'architecte Christian Thiffault, de la firme Thiffault et Normandin, alors que «pour la phase III, nous aurons un autre architecte», précise M. Varin. En matière de détails architecturaux intéressants, le constructeur fait valoir les éléments suivants: «Les matériaux extérieurs sont de haut de gamme — pierre de Saint-Marc et zinc en façade, et brique anthracite dans la cour arrière — et s'agencent bien avec les autres immeubles du Vieux-Montréal.»

Il poursuit: «Quant à l'intérieur, selon les étages, les plafonds vont de 9 à 12 pieds. Les standards offerts dans les immeubles Solano sont considérés comme les plus élevés dans la région de Montréal. Par exemple, les armoires de cuisine et de salle de bain sont en bois massif — chêne, érable, merisier, noyer — et les comptoirs de ces deux pièces, ainsi que leurs planchers et celui de l'entrée, sont en marbre, le tout sans supplément. Dans les salles de bain, le bain et le lavabo de même que la robinetterie sont de marque Zen.» Les unités jouissent d'une intense luminosité grâce à de nombreuses et immenses fenêtres. Les deux jardins intérieurs seront particulièrement soignés: «On consacrera rien de moins qu'un million de dollars à chacun d'entre eux, explique le président de Solano Habitations. Ils comporteront des fontaines, des sentiers, des arbres et des arbustes, et des murs en pierre naturelle.» Chaque unité disposera en outre d'un balcon ou une terrasse de taille variable.

Aménagement

En matière d'insonorisation, «on a embauché un acousticien pour s'assurer de dépasser haut la main les normes exigées par la Régie du bâtiment, enchaîne Patrick Varin. Il y a jusqu'à 20 sortes de murs acoustiques en fonction des unités». Par ailleurs, la climatisation est incluse, et comme il s'agit d'un projet luxueux, même les espaces communs sont climatisés. Chaque unité est alimentée en air frais par son propre système de ventilation et de purification de l'air, avec contrôle indépendant, peut-on lire dans le site Internet du projet Solano. Les immeubles seront chauffés à l'électricité, et il sera également possible d'installer des foyers au gaz dans certaines unités. Les planchers sont en bois franc et les acheteurs peuvent choisir l'essence ainsi que la couleur du bois.

Quant aux espaces communs, outre les halls d'entrée et les jardins intérieurs, on trouve dans la phase I une piscine intérieure et une salle de gym. Dans les phases II et III, il y aura une piscine intérieure et extérieure, un gymnase et un sauna. En ce qui concerne la sécurité, il y aura les habituelles caméras de surveillance et intercoms, mais pas de gardien sur place. Le projet Solano comportera enfin trois étages de stationnement. «La plupart des unités viennent avec un stationnement inclus, et il est possible d'en acheter un deuxième», dit M. Varin.

Le prix des unités s'échelonnera de 229 900 $, taxes et stationnement inclus, à 2,6 millions (les résidants des penthouses auront droit à deux stationnements). Les frais de copropriété, quant à eux, s'élèveront à 20 ¢ le pied carré.

***

Fiche technique

- Huit immeubles totalisant quelque 650 unités d'habitation

- Phase I = 70 unités sur neuf étages, vendues à 90 %

- Phase II = 46 unités sur quatre étages, en voie d'achèvement

- Phase III = 70 unités sur neuf étages, livraison en juillet 2009

- Lofts, condos à une, deux ou trois chambres, penthouses et maisons de ville sur plusieurs niveaux

- Superficies de 576 à 4000 pi2

- Plafonds de 9 à 12 pi

- Planchers de bois franc d'essences et de teintes variées, au choix

- Comptoirs de cuisine et salle de bain en marbre

- Planchers de la cuisine, de la salle de bain et de l'entrée en marbre

- Insonorisation supérieure

- Climatisation

- Jardin privé paysager

- Piscines intérieure et extérieure, gymnase et sauna

- Prix: de 229 900 $ à 2,6 millions, taxes et stationnement inclus

- Frais de copropriété: 20 ¢ le pied carré

- Pour information: 514 840-9222, www.lesolano.com

À voir en vidéo