Olymel et Westco s'attaquent aux Maritimes

Olymel et Westco ont créé une entreprise conjointe et intégrée pour la production, l’abattage, la découpe et le désossage de viande de volaille pour l’ensemble des provinces des Maritimes.
Photo: Agence Reuters Olymel et Westco ont créé une entreprise conjointe et intégrée pour la production, l’abattage, la découpe et le désossage de viande de volaille pour l’ensemble des provinces des Maritimes.

Olymel et le Groupe Westco du Nouveau-Brunswick ont créé, à participation égale, une entreprise conjointe et intégrée pour la production, l'abattage, la découpe et le désossage de viande de volaille pour l'ensemble des provinces des Maritimes. L'annonce officielle en a été faite hier à Fredericton.

Les installations de Westco, dont le siège social est situé à Saint-François-de-Madawaska, au Nouveau-Brunswick, ont une production de 200 000 poulets par semaine et fournissent du travail à 150 personnes. «Dans un marché ouvert et un environnement très compétitif, l'industrie de la volaille devrait sortir renforcée par ce partenariat d'intégration entre des producteurs et des opérateurs dont les expertises respectives sont complémentaires et rendront plus efficaces la filière avicole du Nouveau-Brunswick et de l'ensemble des Maritimes», ont déclaré les p.-d.g. Réjean Nadeau d'Olymel et Thomas Soucy du Groupe Westco.

Ceux-ci ont par ailleurs confirmé que des négociations engagées de bonne foi avec la firme Maple Lodge Farms, propriétaire de l'abattoir Nadeau ferme avicole de Saint-François-de-Madawaska, en vue d'acquérir cet abattoir, étaient au point mort, Maple Lodge Farms ayant interrompu unilatéralement les pourparlers en janvier dernier. Ils se disent disposés à reprendre les négociations et même à intensifier les échanges sur une base d'affaires si Maple Lodge Farms le désire. MM. Nadeau et Soucy ont précisé que leur projet d'acquisition de cette entreprise ne comportait aucun scénario de fermeture. Toutefois, si Maple Lodge Farms s'en tient à sa position de refus, Olymel et Westco envisageront de construire un nouvel abattoir dans la région. En attendant, le volume d'abattage de Westco serait transféré dans une usine d'abattage d'Olymel au Québec à partir du 20 juillet prochain.

À l'origine de cette situation, il y a eu la décision de Westco de faire abattre ses poulets au Québec plutôt qu'au Madawaska à partir de juillet prochain. Les 350 employés de Nadeau Maple Lodge ont demandé au gouvernement provincial de voter une loi pour obliger l'entreprise à faire abattre ses volailles au Nouveau-Brunswick. «Nous sommes des producteurs de la région et notre première préoccupation demeure de préserver les activités à long terme, mais nous croyons que pour y arriver nous avons besoin de travailler avec des partenaires qui le souhaitent véritablement et dont la solidité et l'expérience ne font aucun doute», a déclaré M. Soucy.