L'action du Fonds de solidarité passe à 25,40 $

Le Fonds de solidarité a annoncé hier une hausse de 4 ¢ de la valeur de son action, à 25,40 $. L'institution a dégagé un rendement de 0,2 % à son premier semestre et un bénéfice net de 13 millions, alors que la conjoncture économique est devenue plus difficile.

Dans son communiqué diffusé en fin d'après-midi, le Fonds de solidarité FTQ a souligné que la hausse de 4 ¢ de la valeur de son action représente une dixième hausse semestrielle consécutive. Pour cette période de six mois terminée le 30 novembre 2007, le spécialiste en capital de risque a inscrit un rendement de 0,2 % et un bénéfice net de 13 millions, sur un actif atteignant les 7,4 milliards à la fin de la période. Un an plus tôt, le Fonds avait comptabilisé un bénéfice net semestriel de 176 millions et un rendement de 2,7 %.

L'institution n'a pas été sans rappeler la détérioration de la conjoncture économique qui s'est produite entre les deux semestres de comparaison. Au cours des six premiers mois de 2007-08, «le Fonds a su tirer son épingle du jeu malgré le recul des principaux indices boursiers canadiens et américains, l'appréciation rapide du dollar canadien qui a engendré des difficultés pour les entreprises, particulièrement dans le secteur manufacturier, et l'augmentation des taux d'intérêt pour les entreprises qui se financent sur les marchés obligataires», a souligné le nouveau président de la FTQ et président du conseil du Fonds, Michel Arsenault.

Précisions également qu'en août dernier, dans la foulée de cette crise touchant les papiers commerciaux adossés à des actifs, le Fonds indiquait qu'il n'avait que pour 17 millions de dollars en liquidités gelés dans ces PCAA, une exposition qualifiée alors de marginale.

Ces résultats surviennent après un exercice financier au cours duquel le Fonds a inscrit un rendement global de 7,1 % grâce à la comptabilisation d'un bénéfice net de 475 millions. Au terme de cette période de 12 mois terminée le 31 mai 2007, la valeur de l'action avait été fixée à 25,36 $, en hausse de 1,62 $ sur un an.

Hier, le Fonds de solidarité a souligné que son rendement annuel moyen depuis le début de ses activités s'établit à 5 %.

Fin de la campagne de souscription

Soulignons, enfin, que l'institution a mis un terme à sa campagne annuelle (2007-08) de souscription le 28 décembre dernier. Pour l'exercice en cours, le Fonds était soumis à un plafond de 600 millions. Cette limite atteinte concerne les souscriptions par montant forfaitaire (dont celles de la campagne REER des premiers mois de 2008) et les nouvelles cotisations par prélèvement bancaire. Elle ne touche pas «les actionnaires du Fonds qui souscrivent actuellement, ou qui désirent y adhérer par retenues sur le salaire ou par contribution de l'employeur, et n'a aucun impact sur les rachats d'actions», prend-on soin d'ajouter.

Au dernier décompte, le Fonds se dit partenaire, directement ou par l'intermédiaire de l'un des membres de son réseau, dans 1696 entreprises. Il compte plus de 575 000 actionnaires et a participé, seul ou avec d'autres partenaires financiers, à la création, au maintien et à la sauvegarde de plus de 122 000 emplois.

À voir en vidéo