Option consommateurs s'oppose à la nouvelle demande de hausse des tarifs d'Hydro-Québec

Option consommateurs qualifie la nouvelle demande de hausse de tarifs d'électricité de disproportionnée comparativement à l'inflation. Hydro-Québec se présente devant la Régie de l'énergie afin de demander l'autorisation d'augmenter ses tarifs de 2,9 %.

L'organisme rappelle qu'il s'agirait de la sixième augmentation depuis janvier 2004, ce qui représenterait une hausse cumulative de près de 17 % en cinq ans.

Malgré un bénéfice net de 3,7 milliards en 2006, le groupe de défense des consommateurs souligne que le cadre réglementaire actuel empêche la Régie de l'énergie de tenir compte de l'ensemble des profits de l'entreprise au moment d'évaluer si une hausse tarifaire est nécessaire ou non.

Option consommateurs s'inquiète également de la possibilité que la Régie de l'énergie permette des hausses différenciées. Si une telle façon de faire était retenue, la hausse serait deux fois plus importante pour le secteur résidentiel que pour les secteurs commerciaux, institutionnels et industriels, soit 4,4 % comparativement à moins de 2,9 %.