Bénéfice en hausse pour Gaz Métropolitain

La société en commandite Gaz Métropolitain a vu son bénéfice du deuxième trimestre de l'exercice 2002 croître de 6,4 % pour atteindre 96,4 millions, ou 0,87 $ par part.

Pour les six premiers mois, le bénéfice s'établit à 157,1 millions (1,42 $ par part), comparativement à 149,9 millions (1,36 $ par part) en 2001. Les revenus de 601,4 millions pour le deuxième trimestre 2002 sont en baisse de 198,5 millions tandis qu'après six mois, les revenus de 1,09 milliard sont en baisse de 369 millions par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. «Ces baisses s'expliquent principalement par une diminution du prix de vente du gaz naturel, laquelle s'applique également aux coûts des ventes et n'a par conséquent aucun impact sur la marge brute», peut-on lire dans le communiqué.