La grève gâche le premier trimestre de Bombardier Aéronautique

La grève de trois semaines des machinistes de Bombardier Aéronautique à Saint-Laurent, Dorval et Mirabel a eu des impacts importants sur les résultats de l'entreprise au premier trimestre de l'exercice 2002-03.

Si les revenus de Bombardier Aéronautique ont été semblables aux revenus du premier trimestre de l'exercice précédent, soit 2,6 milliards, le bénéfice d'exploitation a chuté de 39 %, passant de 310,2 millions à 190,7 millions. Bombardier Aéronautique avait livré 83 avions au premier trimestre de l'exercice 2001-02. Au premier trimestre de l'exercice 2002-03, l'entreprise n'en a livré que 65.

La grève des 7500 machinistes de Bombardier Aéronautique a débuté le 15 avril pour se terminer le 5 mai. Elle a ainsi touché les deux dernières semaines du premier trimestre, qui se terminait le 30 avril, et la première semaine du deuxième trimestre.

Les revenus consolidés de Bombardier ont atteint 5,5 milliards au premier trimestre de l'exercice 2002-03. Il s'agit d'une augmentation de 37 % par rapport à la même période de l'exercice précédent, due notamment à l'ajout des activités d'Adtranz et des nouvelles activités reliées aux moteurs hors-bord. Le bénéfice net a diminué de 9 % pour atteindre 219,2 millions.

"La grève de trois semaines dans les usines de la région de Montréal de notre secteur aéronautique et les délais inhérents à la relance de la production ont eu un impact négatif sur les bénéfices d'ensemble de la société, lequel se répercute sur les résultats du premier trimestre et se fera encore sentir au deuxième trimestre", a déclaré le président et chef de la direction de Bombardier, Robert Brown, dans un communiqué transmis hier.