La Banque Nationale rapporte une baisse de 24 % de son bénéfice

La Banque Nationale a rapporté une baisse de 24 % de son bénéfice net pour son exercice terminé le 31 octobre dernier.

Le bénéfice net de la banque en 2002 s'élève donc à 429 millions, alors qu'il était de 563 millions l'an dernier. Le revenu total de la Banque Nationale, pour l'exercice 2002, a, pour sa part, baissé de 4 %, pour se fixer à 3,11 milliards.

Le président et chef de la direction, Réal Raymond, a indiqué que la banque avait obtenu une performance satisfaisante compte tenu du contexte économique difficile. Selon lui, les résultats du dernier exercice, bien qu'en deçà des attentes, se comparent avantageusement à ceux de l'industrie.

La Banque Nationale a toutefois inscrit une baisse de son bénéfice net au quatrième trimestre malgré de moins fortes provisions pour pertes sur prêts et une amélioration de la plupart de ses lignes d'affaires. La sixième grande banque canadienne a fait état d'un bénéfice net de 135 millions, ou 71 ¢ l'action, contre un bénéfice de 147 millions, ou 73 ¢ l'action, à pareille période l'an dernier.

Les provisions pour pertes sur prêts étaient de 53 millions, en forte baisse par rapport aux 98 millions de l'an dernier. Le chiffre d'affaires du trimestre a progressé, passant de 340 millions à 368 millions. Le rendement des capitaux propres, indicateur clé de la performance d'une banque, est passé, sur une base ajustée, de 11,9 % à 15,7 %.

La BN a par ailleurs augmenté son dividende trimestriel de 2 ¢, soit 8 %, pour l'amener à 26 ¢ par action.