L'enthousiasme règne après 20 ans de libre-échange

Les Canadiens et les Américains sont enthousiastes par rapport à l'accord de libre-échange conclu il y a près de vingt ans entre leurs pays, et étendu depuis au Mexique, indique un sondage rendu public hier.

Une majorité d'entre eux (57 % au Canada et 55,6 % aux États-Unis) croient que la situation de leur pays serait aujourd'hui économiquement moins avantageuse sans le libre-échange, selon ce sondage de l'institut SES Research. Seulement un quart des Canadiens et 19 % des Américains pensent le contraire. «Aussi controversé et décrié qu'il ait été il y a 20 ans, l'accord de libre-échange a donc clairement profité aux deux économies», estime le président de SES Research, Nik Nanos.

Au Canada, cet accord avait notamment suscité des craintes qu'il n'entraîne une dissolution de la souveraineté canadienne.

À plus de 70 %, Canadiens et Américains estiment aussi que l'accord contribue à la compétitivité mondiale de leurs pays et qu'il assure la prospérité future de l'Amérique du Nord. Une majorité d'Américains (58 %) et près des deux tiers des Canadiens souhaitent également accroître la libre circulation des personnes entre leurs pays, malgré les tensions suscitées par la sécurité de leur frontière commune depuis le 11 septembre 2001.

Les trois quarts des Américains et les deux tiers des Canadiens se disent par ailleurs favorables au resserrement des liens économiques entre le Canada et les États-Unis. «Rarement les Canadiens et les Américains n'ont exprimé des avis aussi concordants sur un enjeu de politique publique», a indiqué M. Nanos.

Le sondage a été réalisé les 17 et 18 septembre auprès de 1083 Canadiens et 1087 Américains.

Entré en vigueur en 1989, l'accord de libre-échange entre les deux pays a été étendu au Mexique en 1994.