Querelle familiale chez Viacom

New York — Le magnat du groupe de médias Viacom, Sumner Redstone, est en pleine querelle avec sa fille et héritière Shari Redstone, à qui l'octogénaire refuse de transmettre ses fonctions de direction au sein du groupe, rapportait hier le Wall Street Journal.

M. Redstone, 84 ans, n'a plus confiance en sa fille, âgée de 53 ans, pour lui succéder à la tête de son empire de médias, et a fait intervenir ses avocats pour négocier le départ de cette dernière des postes de direction qu'elle occupe, selon des sources proches du dossier citées par le quotidien.

Shari Redstone est vice-présidente non exécutive des conseils d'administration de Viacom mais également de CBS, l'entité regroupant les chaînes de télévision éponymes, des stations de radio et de l'affichage publicitaire. Elle dirige par ailleurs l'activité de théâtres du groupe de médias, National Amusements Theaters.

Racheter les parts

Selon le Wall Street Journal, M. Redstone souhaiterait racheter la participation de 20 % de sa fille dans le holding familial — National Amusements, qui détient notamment une majorité de contrôle dans Viacom et CBS, des théâtres et des jeux vidéo — pour reprendre la main sur 100 % de celui-ci, et céder en contrepartie à Shari la chaîne de théâtres.

Mais Shari Redstone ne l'entend pas ainsi et compte continuer à occuper ses fonctions, selon le WSJ.

La direction de Viacom et de CBS une fois M. Redstone décédé est au coeur de la bataille entre père et fille, sachant que le premier a modifié son testament en faveur de Shari il y a quelques années, la voyant comme son parfait successeur. Mais le vieil entrepreneur semble avoir changé radicalement d'avis ces derniers mois, sur fond de désapprobation de Shari pour le remariage de son père et son nouveau train de vie.

Le scénario d'une reprise en main totale du holding par

M. Redstone alimente les rumeurs du marché quant à un possible démantèlement de l'empire médiatique Viacom-CBS à la mort de M. Redstone, bien que ce dernier ait toujours rejeté une telle hypothèse.

Avec ce conflit, Shari Redstone est la dernière responsable en date chez Viacom et CBS à subir les foudres de Sumner Redstone. Depuis que ce dernier a acquis Viacom en 1987, plusieurs dirigeants ont été évincés manu militari, à l'instar des p.-d.g. Frank Biondi et Mel Karmazin ou plus récemment de Tom Freston, que M. Redstone lui-même a considéré un temps comme l'un de ses dauphins.

Ces démêlés font également suite à un règlement à l'amiable entre M. Redstone et son fils il y a six mois pour racheter la part de ce dernier dans le holding familial, pour 240 millions $US.

M. Redstone a séparé début 2006 Viacom et CBS par une autonomisation (spin-off). Les deux groupes sont cotés à New York.