Mercedes en queue de peloton - Fiabilité: le déclin des constructeurs européens

Aucun modèle Mercedes n’est recommandé par Consumer Reports ni par le Guide annuel autos 2007 de Protégez-vous. Pour une marque de prestige, voilà qui est plutôt navrant, d’autant plus que ce constructeur reconnaît du bout des lèvres ses probl
Photo: Aucun modèle Mercedes n’est recommandé par Consumer Reports ni par le Guide annuel autos 2007 de Protégez-vous. Pour une marque de prestige, voilà qui est plutôt navrant, d’autant plus que ce constructeur reconnaît du bout des lèvres ses probl

Les voitures japonaises continuent d'être les plus fiables, les européennes le sont de moins en moins et les américaines s'améliorent: tel est le constat consensuel à laquelle en arrivent le Guide annuel autos 2007 de Protégez-vous (en collaboration avec l'APA) et la dernière édition du magazine Consumer Reports.

Ces deux publications font office de référence dans les enquêtes auprès des consommateurs, la première au Québec et la seconde, aux États-Unis (une édition canadienne de Consumer Reports est également disponible). Pour ceux et celles qui sont à la recherche d'un véhicule, la consultation de ces magazines est d'autant plus importante qu'ils sont publiés par des organismes sans but lucratif, financés par des sources indépendantes. Vous ne verrez donc pas de publicités des constructeurs automobiles dans leurs pages, contrairement aux magazines autos.

Ford et GM progressent

Que nous apprend donc la lecture de ces deux publications? Les bonnes nouvelles, d'abord: du côté de chez GM, Ford et Chrysler, il y a de la lumière au bout du tunnel. Les difficultés financières de ceux que l'on appelait hier encore les «trois grands» sont de notoriété publique, et la piètre qualité de leurs véhicules en est en grande partie responsable. Or, Ford et GM font relativement bonne figure, avec plusieurs modèles qui font l'objet d'une recommandation. Chez Chrysler, la récolte est plus maigre: seules la PT Cruiser et la 300 obtiennent la précieuse mention, ainsi que le Dodge Durango, un monstrueux VUS à moteur V8. L'autre marque américaine du groupe DaimlerChrysler, Jeep, ne voit qu'un seul de ses modèles faire l'objet d'une recommandation, et il s'agit du Liberty, dont la carrière tire à sa fin.

Du côté de chez Ford, la récolte est plutôt bonne: 4 modèles sur 14 sont recommandés et deux d'entre eux sont de grosses ventes, soit la Focus et la Fusion. Lancée l'année dernière, la Fusion a montré jusqu'ici une fiabilité bien au-dessus de la moyenne («well above average»), dixit Consumer Reports. La Ford Five Hundred (qui vient d'être rebaptisée Taurus) et la Freestyle, un véhicule multisegment (crossover) sont les deux autres modèles à faire l'objet d'une recommandation chez Ford. Par ailleurs, les données sont insuffisantes pour des modèles comme l'Edge et l'Escape; le premier est une nouveauté, tandis que le second vient de faire l'objet d'une refonte. Il faudra donc attendre les prochaines parutions pour savoir s'ils sont fiables ou non.

Chez GM, le meilleur côtoie le pire, on l'a souvent dit, et ces enquêtes auprès des consommateurs le confirment. Le géant américain possède un gros portefeuille de marques (Buick, Cadillac, Chevrolet, Hummer, Pontiac, Saab, Saturn) et une pléthore de modèles; il ne faut donc pas s'étonner qu'il soit le constructeur américain à recevoir le plus de mentions favorables. L'inverse est aussi vrai: nombreux sont les modèles GM à éviter. Allons-y avec les plus fréquentables.

Parmi les divisions de GM, c'est Buick qui obtient les meilleurs résultats de fiabilité, depuis une dizaine d'années. On ne s'étonnera donc de voir les Allure et Lucerne se classer parmi les plus fiables, aux côtés des Chevrolet Malibu et Impala et — surprise — de la Pontiac G6. Cadillac fait aussi bonne figure, avec les CTS et DTS. Aucune Saturn n'est recommandée, mais il faut savoir que ce sont presque tous des nouveaux modèles, à l'exception de la compacte ION, qui s'apprête — enfin! — à laisser sa place à la nouvelle Astra l'automne prochain. Une seule Saab est recommandée: la plus ancienne de la gamme, la 9-5. Parmi les véhicules à éviter chez GM, mentionnons les Hummer H2 et H3, ce qui ne risque pas de faire de peine à grand monde...

La montée de la Corée

Pour les constructeurs asiatiques, ces deux publications sont aussi porteuses de bonnes nouvelles. Dans le cas des marques japonaises, ce n'est plus une surprise; on peut même parler de routine qui s'installe... Le genre de routine dont rêvent les autres constructeurs! Mais les enquêtes auprès des consommateurs confirment aussi la montée des marques sud-coréennes, qui progressent de façon constante.

Si on ne peut plus parler de surprise dans le cas de Hyundai, dont le renouveau date du début des années 90, il en est tout autrement de la marque-soeur, Kia, dont les débuts chez nous, il y a huit ans, ont été laborieux, et ce, en raison de la médiocrité du produit. Or, il convient de préciser que les premières Kia que nous avons connues avaient été conçues sous «l'ancien régime», soit avant que Hyundai n'en fasse l'acquisition, en 1998. Depuis, la gamme a été renouvelée au complet et les Kia sont devenues des clones des Hyundai, dont elles reprennent les plateformes et les organes mécaniques.

Trois Kia sont recommandées: la berline Amanti, la minifourgonnette Sedona et le Sorento, un VUS de format intermédiaire. Quant à la berline intermédiaire Magentis, sachez qu'il s'agit d'un clone de la Hyundai Sonata et que cette dernière est aussi recommandée. La berline de luxe Azera, la minifourgonnette Entourage et le petit VUS Tucson figurent également sur la liste des modèles recommandés chez Hyundai. Les autres modèles viennent d'être renouvelés, il faudra donc attendre.

Honda et Subaru: la totale

Chez les constructeurs japonais, la palme va à Honda, qui réalise un carton plein: tous ses modèles sont recommandés! Impossible de faire mieux, d'autant plus que la branche de luxe de ce constructeur, Acura, n'obtient pas de note parfaite parce qu'un de ses modèles vient d'être renouvelé; il est donc trop tôt pour établir un verdict. Carton plein également pour Subaru, avec un score parfait (6 modèles recommandés sur 6).

Comme d'habitude, Toyota et sa division de prestige, Lexus, se classent dans le peloton de tête, avec des recommandations pour la presque-totalité de leurs gammes respectives. Mentionnons ici un des rares désaccords entre les deux publications: la Toyota Yaris figure dans la liste des Meilleurs choix du Guide annuel autos de Protégez-vous, tandis que Consumer Reports ne la recommande pas, ses essayeurs jugeant que pour le prix, il y a mieux dans cette catégorie. Mais les deux équipes s'entendent sur la fiabilité de la Yaris, ainsi que sur sa faible consommation.

Mazda, Nissan et la marque de prestige de ce constructeur, Infiniti, réalisent eux aussi de belles performances, avec plusieurs modèles recommandés. Seul Suzuki tire de la patte, mais de nouveaux modèles comme la petite SX4 et le XL-7, un VUS de format intermédiaire, laissent voir de belles promesses. Du reste, cette marque a toujours bien tiré son épingle du jeu au chapitre de la fiabilité.

Un gros zéro pour Mercedes

Du côté des marques européennes, la dégringolade — le mot n'est pas trop fort — des dernières années se poursuit. En queue de peloton: Mercedes, dont aucun modèle n'est recommandé. Pour une marque de prestige, voilà qui est plutôt navrant, d'autant plus que ce constructeur reconnaît du bout des lèvres ses problèmes. Bel exemple d'arrogance et de déni; exactement le genre d'attitude qui a conduit les constructeurs américains au bord du gouffre.

Parmi les modèles dont la fiabilité est problématique, mentionnons les Classe C, CLK, CLS, Classe M, Classe R, SL et SLK. Les berlines de Classe E et S, ainsi que les modèles CL et GL viennent par ailleurs d'être renouvelés, donc pas de verdict. Quant à la petite Smart Fortwo, Protégez-vous ne lui accorde qu'une seule étoile, la pire note selon son système de classement. Et pour enfoncer le clou, les Mercedes se retrouvent également dans le bas du classement de J.D. Power, une autre maison de sondage américaine spécialisée dans les enquêtes auprès des automobilistes. C'est donc un euphémisme d'affirmer que les marques de l'empire DaimlerChrysler (Chrysler, Jeep, Dodge, Mercedes, Smart) en arrachent. Ledit empire sera d'ailleurs démantelé sous peu, avec la vente de Chrysler à Cerberus, un fonds d'investissement américain. Sauf qu'à la lumière de ces résultats, on se dit que DaimlerChrysler aurait peut-être été mieux de se débarrasser de Mercedes...

Les autres marques allemandes progressent. Audi obtient notamment de bonnes performances avec trois de ses principaux modèles recommandés, les A3, A4 et A6, ainsi que la berline sport S4. BMW ne s'en tire pas trop mal non plus avec autant de recommandations (Série 3, Série 5, Série 6 et Z4). Le modèle haut de gamme Série 7 et le X3, un petit VUS, récoltent toutefois de piètres résultats en matière de fiabilité.

Une autre marque qui en arrache depuis quelques années au chapitre de la fiabilité, c'est Volkswagen. Il y a cependant de l'espoir en raison de l'arrivée de plusieurs nouveaux modèles (Rabbit, GTI, Eos). Consumer Reports recommande par ailleurs la Passat, tandis que Protégez-vous suggère de faire preuve de prudence en optant pour une garantie prolongée. Un seul modèle est déconseillé et c'est le Touareg, un gros VUS. Pas fiable, dit-on.

Du côté de Volvo, la glissade se poursuit: seulement deux modèles sur huit sont fiables et il s'agit des plus anciens (S60 et V70/XC70). Ils seront d'ailleurs remplacés sous peu. La fiabilité des S40 et V50 se situe sous la moyenne, tandis que le XC90 obtient des résultats franchement médiocres.

Terminons avec deux marques qui ont jadis fait l'orgueil de la Grande-Bretagne et qui appartiennent maintenant au géant Ford: Jaguar et Land Rover ne reçoivent aucune recommandation, ce qui n'étonne guère.

Conclusion: les derniers de classe sont des marques de prestige. Imaginez, Mercedes, Jaguar et Land Rover qui terminent derrière Ford, derrière GM, derrière Chrysler, derrière Volkswagen et, insulte suprême!, derrière les marques coréennes... Pas d'erreur, ces trois marques légendaires sont les grandes perdantes de la cuvée 2007. Au point qu'il est désormais plus approprié de parler de mythe plutôt que de légende.

***

Collaborateur du Devoir