Research In Motion déçoit les analystes à son quatrième trimestre

Le fabricant du populaire appareil portable de messagerie électronique BlackBerry a vu son chiffre d’affaires trimestriel atteindre 930,4 millions $US pour le trimestre terminé le 3 mars, en hausse par rapport à 561,2 millions $US pour la même pér
Photo: Agence Reuters Le fabricant du populaire appareil portable de messagerie électronique BlackBerry a vu son chiffre d’affaires trimestriel atteindre 930,4 millions $US pour le trimestre terminé le 3 mars, en hausse par rapport à 561,2 millions $US pour la même pér

Toronto — Research In Motion a affiché hier un bénéfice net préliminaire de 187,9 millions $US et des revenus en hausse de 66 % pour son quatrième trimestre.

Le fabricant du populaire appareil portable de messagerie électronique BlackBerry a vu son chiffre d'affaires trimestriel atteindre 930,4 millions $US pour le trimestre terminé le 3 mars, en hausse par rapport à 561,2 millions $US pour la même période un an plus tôt.

Le bénéfice net dilué par action s'est chiffré à 99 ¢US. En excluant des dépenses liées au programme d'achat d'actions de 4,9 millions $US, le bénéfice net ajusté a atteint 192,8 millions $US, soit 1,01 $US par action diluée.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 1 $US et des revenus de 935 millions $US — deux données légèrement supérieures à ce que RIM a dévoilé hier.

En conséquence, la valeur de l'action de RIM chutait de sept pour cent dans les échanges hors séance. L'entreprise a dévoilé ses résultats après la fermeture des marchés.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice précédent, RIM avait dévoilé un bénéfice net de 18,4 millions $US, soit 10 ¢US l'action dilué.

Puisque les résultats annoncés mercredi ne sont que préliminaires, la compagnie n'a pas expliqué cette hausse de plus de 900 % de son bénéfice net. De plus, la compagnie procède actuellement au retraitement de ses résultats antérieurs.

La société ontarienne de Waterloo a précisé avoir ajouté 1,02 million de nouveaux abonnés au BlackBerry au cours du trimestre.

RIM a par ailleurs annoncé que l'enquête informelle de la commission des valeurs mobilières des États-Unis sur le coût des options d'achat d'actions de la compagnie s'était transformée en enquête formelle.

«La compagnie croit que l'enquête porte essentiellement sur la même chose que l'enquête informelle», a indiqué RIM dans un communiqué.

Les dépenses administratives du trimestre ont été plus élevées que prévu en raison des coûts légaux et comptables liés à l'enquête interne volontaire sur ses options d'achat d'actions, a ajouté la compagnie.

RIM s'attend à ce que ses dépenses administratives soient semblables pour le premier trimestre de l'exercice financier 2008.

Research In Motion prévoit que ses revenus du premier trimestre qui se terminera le 2 juin se situeront entre 1,025 milliard $US et 1,075 milliard $US. Son bénéfice dilué par action devrait alors atteindre entre 99 ¢US et 1,07 $US.

L'action de RIM a clôturé la séance à 166,46 $CAN hier à la Bourse de Toronto, en baisse de 3,35 $, soit 2 %. Sur le Nasdaq, elle a cédé 2,29 $US fermer à 146,02 $US, mais elle reculait d'un nouveau 10,20 $US dans les échanges hors séance, à la suite de l'annonce des résultats préliminaires.

À voir en vidéo