Le nombre de faillites a diminué au Canada en février

Ottawa — Le nombre de faillites a diminué en février au Canada s'établissant à 7030, comparativement à 7290 en février 2006, malgré les augmentations observées en Ontario et au Québec.

Selon les données publiées mercredi par le Bureau du surintendant des faillites, 6431 faillites de particuliers et 599 faillites d'entreprises ont été enregistrées en février dernier.

L'Ontario est la juridiction canadienne où le nombre de faillites (2619) a été le plus élevé en février dernier. Le Québec suit avec un total de 2289 fail-lites. En février 2006, le nombre de faillites dans ces deux provinces était de 2608 et de 2266 respectivement.

L'Ontario et le Québec sont en fait les deux seules provinces où le nombre de faillites a augmenté en février dernier par rapport au mois correspondant de 2006.

Au Nouveau-Brunswick, le nombre total de faillites en février 2007 a été de 215, comparativement à 234 en février 2006. En guise de comparaison, en Alberta, où l'économie a le vent dans les voiles, le nombre de faillites en février est passé de 501 à 423 d'une année à l'autre. Cumulé, le nombre de faillites depuis le début de l'année au Canada s'élève à 13 833, contre 14 148 durant la période correspondante de l'an dernier.

Par ailleurs, un total de 1865 propositions ont été enregistrées au Canada en février dernier, pour un nombre cumulatif annuel (janvier et février) de 3644. Une proposition, dans le jargon des faillites, est l'offre faite aux créanciers en vue de régler une dette.

De plus, un total de 50 mises sous séquestre ont aussi été enregistrées au Canada en février dernier, pour un total cumulatif de 90.

À voir en vidéo