Air Canada: des hausses de salaire pour les agents de bord

Air Canada a indiqué que l'arbitre Tom Jolliffe a accordé aux 6000 agents de bord du transporteur des hausses de salaires de 5 % sur trois ans.

L'arbitrage, qui porte exclusivement sur la question du salaire horaire, fait suite à une disposition des conventions collectives conclues entre le transporteur et les syndicats en 2003. Les compressions concédées dans ces conventions étaient nécessaires pour permettre à Air Canada de réduire ses coûts et de se soustraire à la protection de la Loi fédérale sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

«Avec la réception de cette décision, la procédure de réexamen des salaires acceptée par tous les syndicats en 2003 est terminée», a indiqué Air Canada.

M. Jolliffe a accordé aux agents de bord représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) une augmentation de salaire rétroactive de 2 % à compter de juillet 2006, de 1,75 % à compter de juillet 2007 et de 1,75 % à compter de juillet 2008.

Des arbitres ont déjà accordé des augmentations similaires à d'autres employés d'Air Canada, dont 10 800 employés techniques, d'entretien et de soutien opérationnel représentés par l'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale.

Précédemment, environ 5540 employés d'Air Canada représentés par les Travailleurs canadiens de l'automobile avaient obtenu des augmentations salariales en vertu d'une décision distincte. Les 3100 pilotes du transporteur ont de leur côté reçu une augmentation de 5,5 %.

L'arbitrage s'inscrit dans le cadre d'une procédure qui permet aux employés de récupérer une partie des salaires perdus pendant la restructuration de l'entreprise, maintenant qu'elle a renoué avec les profits.

À l'époque, Air Canada avait créé une société de portefeuille, réduit sa dette, aboli des emplois et rationnalisé ses activités au moment où le transporteur se soustrayait à la protection des tribunaux. Le transporteur jouit maintenant d'une solide santé financière et a commencé à essaimer certaines de ses filiales pour financer son expansion.

Hier à Toronto, l'action d'Air Canada a perdu 18 ¢ pour terminer à 17,20 $.

À voir en vidéo