Économie - Le marché boursier torontois a établi un nouveau record

Toronto — Le marché boursier torontois a établi un nouveau record de fermeture, hier, alors que les secteurs industriel et minier ont mené les gains grâce à leur vigueur, tandis qu'à New York, le Dow Jones des 30 industrielles progressait pour une septième journée de suite dans le cadre d'une séance peu animée.

L'indice composite S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 57,31 points et clôturé à 13 482,33, améliorant ainsi la précédente marque de 13 448,31 enregistrée mercredi dernier.

Le marché a également atteint un sommet record de mi-séance, soit 13 519,09.

Le dollar canadien a clôturé en baisse de 0,16 ¢US, à 86,75 ¢US.

La Bourse de croissance TSX a clôturé à 3283,63, en hausse de 26,20 points.

À Wall Street, le Dow Jones a gagné 8,94 points et terminé la journée à 12 569,14. L'indice composite NASDAQ a de son côté glissé de 2,16 points, à 2469,18, tandis que le S&P 500 enregistrait un léger gain de 0,85 point, à 1444,61.

À Toronto, le secteur industriel a augmenté de 2,2 %. L'action de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) a gagné 2,60 $, à 53,50 $, et celle du Canadien Pacifique, 2,01 $, à 66,10 $.

Buffett investit dans le ferroviaire

La hausse des titres ferroviaires est survenue après qu'il eut été annoncé que l'entreprise du milliardaire américain Warren Buffett est devenue le plus important actionnaire de Burlington Northern Santa Fe, deuxième plus important chemin de fer aux États-Unis.

Bien que les investisseurs aient peut-être réagi au geste posé par M. Buffett, il est également possible que l'augmentation des cours soit due à l'annonce, vendredi, de solides données relatives au marché américain de l'emploi, a indiqué Kate Warne, stratège du marché canadien chez Edward Jones, à St. Louis.

Par ailleurs, le secteur minier de la Bourse de Toronto a progressé de 1,1 %, le cours de l'action de Blue Pearl Mining ayant gagné 0,39 $, à 13,75 $, son niveau le plus élevé depuis 52 semaines.

Le secteur de l'énergie, de son côté, a chuté de 0,3 %, alors que le baril de pétrole léger non sulfuré a perdu 2,77 $US et terminé la journée à 61,51 $US à la Bourse de commerce de New York.

À voir en vidéo